Subscribe


Rédiger sans plagier (lettres, langues, SHS)

Thème :

Produire et publier : production et traitement du document numérique, édition électronique, publication scientifique, propriété intellectuelle

Objectifs



La formation n'est pas dédiée à l'application des normes bibliographiques. La formation est également ouverte aux personnels d'appui à la recherche amenés à rédiger des travaux scientifiques.

Programme

À travers des exercices et des mises en situation, cette formation d’une journée a pour objectif de confronter très concrètement les participants aux différentes facettes du plagiat.



Comment identifier les techniques de camouflage utilisées par le faussaire ? Et surtout, comment ne pas devenir à son tour un plagiaire : le terme «plagiat » évoque la duperie volontaire, mais il peut exister des cas de plagiats involontaires, qui portent tout autant préjudice aux auteurs des textes plagiés que les plagiats conscients. Ces plagiats involontaires découlent souvent de problèmes méthodologiques et fragilisent profondément la validité scientifique des travaux du plagiaire malgré lui.



Outre le problème du plagiat, il existe aussi un ensemble de pratiques citationnelles déviantes, s'apparentant à une forme de braconnage des pratiques académiques. L'objet de la formation est d'aider les participants à les identifier pour s'en prémunir.



La formation mêle apports méthodologiques et exercices.



La formation se concentre sur les techniques rédactionnelles : les aspects juridiques sont traités dans l'offre de stages juridiques de l'Urfist.



Programme :





Intervenant : ancienne allocataire de recherche à Grenoble 3 et docteur en littérature et langue françaises, Sabrina Granger est conservateur des bibliothèques et co-responsable de l’Urfist de Bordeaux.

Prérequis

Conduire des travaux de recherche en lettres, langues, sciences humaines et sociales

Public concerné

Enseignant du supérieur, chercheur Doctorant

Durée

6 heures

Prix

250 €

Prochaine session


Voir le stage
Comment s'inscrire ?

Rappel : les stages sont gratuits pour tous les personnels d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche, ainsi que pour les doctorants.